top of page
  • Linkedin
  • Facebook
  • TikTok

Fabriquez vos cosmétiques bios maison!



Fabriquer ses propres cosmétiques bios est une excellente manière de contrôler les ingrédients qui entrent en contact avec votre peau, et cela peut aussi être un passe-temps amusant et enrichissant. Voici un guide de base pour commencer à créer vos propres cosmétiques bios. Suivront quelques recettes simples pour débuter.


Sachez déjà que plus de 95 % de vos crèmes cosmétiques – même les plus onéreuses — corps et ou visage contiennent plus de 85 % d'eau ! Vous payez donc pour de l'eau et surtout du marketing qui n'empêchera de vieillir que votre ego… Il n'existe que deux substances qui pénètrent la peau en profondeur et pas seulement "des couches supérieures de l'épiderme", il s'agit de l'alcool et des huiles.

De plus, la plupart des soins en plus de ne contenir que très peu de principes actifs, contiennent presque toujours des excipients mauvais, voire toxiques : conservateur chimique, huiles minérales, dérivés de pétrole comme la vaseline, etc.


Afin de ne pas vous effrayer, je me bornerai à la vaseline que l'on retrouve autant dans les cosmétiques que les certains produits pharmaceutiques :


Le pétrolatum, également connu sous le nom de vaseline ou de gelée de pétrole, est une substance semi-solide dérivée du pétrole. Cet ingrédient cosmétique est très controversé parce que composé de déchets de pétrole !


L'industrie cosmétique et l'industrie pharmaceutique l'utilisent pour son faible coût – pour eux — et de ses propriétés émollientes.

Sachez également que votre peau s'habitue aux principes actifs au bout de trois ou quatre mois, ce qui diminue leurs actions. Donc un autre avantage et non des moindres, est que vous changerez de formule tous les trimestres, afin de garder une efficacité maximale.


Fabriquer ses propres cosmétiques bios est une excellente manière de contrôler les ingrédients qui entrent en contact avec votre peau, et cela peut aussi être un passe-temps amusant et enrichissant. Voici un guide de base pour commencer à créer vos propres cosmétiques bios. Suivront quelques recettes simples pour débuter.


Sachez déjà que plus de 95 % de vos crèmes cosmétiques – même les plus onéreuses — corps et ou visage contiennent plus de 85 % d'eau ! Vous payez donc pour de l'eau et surtout du marketing qui n'empêchera de vieillir que votre ego… Il n'existe que deux substances qui pénètrent la peau en profondeur et pas seulement "des couches supérieures de l'épiderme", il s'agit de l'alcool et des huiles.

De plus, la plupart des soins en plus de ne contenir que très peu de principes actifs, contiennent presque toujours des excipients mauvais, voire toxiques : conservateur chimique, huiles minérales, dérivés de pétrole comme la vaseline, etc.


Afin de ne pas vous effrayer, je me bornerai à la vaseline que l'on retrouve autant dans les cosmétiques que les certains produits pharmaceutiques :

Le pétrolatum, également connu sous le nom de vaseline ou de gelée de pétrole, est une substance semi-solide dérivée du pétrole. Cet ingrédient cosmétique est très controversé parce que composé de déchets de pétrole !


L'industrie cosmétique et l'industrie pharmaceutique l'utilisent pour son faible coût – pour eux — et de ses propriétés émollientes.

La liste des excipients est très longue.


Avantages de fabriquer ses cosmétiques bios :

Contrôle des ingrédients : Vous savez exactement ce que vous mettez dans vos produits.


Vos produits seront, si vous suivez mes conseils, composés uniquement de principes actifs bons et actifs en profondeur.


Personnalisation : Vous pouvez adapter les produits à votre type de peau et à vos besoins spécifiques.

Réduction des déchets : Moins d'emballages plastiques et de produits chimiques nocifs rejetés dans l'environnement.


Coût : Souvent, faire ses propres produits peut être moins cher que l'achat de produits commerciaux.


Matériel nécessaire :

Récipients stérilisés : Pots en verre, bouteilles avec pompe, etc.

Ma préférence va aux pompes puisque d'une part l'oxygène ainsi que les bactéries présentes sur vos doigts (même propres) n'y pénètrent pas. Ce qui garantit une bonne conservation et une excellente efficacité.

Spatules & cuillères (en bois ou en bambou), entonnoirs : Pour transférer et mélanger les produits.


Ingrédients de base :

Huiles végétales (jojoba, amande douce, coco, etc.) : Nourrissantes et hydratantes.


Beurres végétaux (karité, cacao) : Pour créer des textures riches et crémeuses.


Eaux florales ou hydrolats (rose, lavande) : Utilisées comme toniques ou bases de crèmes.


Cires (cire d'abeille, cire de carnauba) : Pour épaissir et stabiliser les émulsions.


Conservateurs naturels (extrait de pépins de pamplemousse, vitamine E) : Pour prolonger la durée de vie des produits.


Actifs (vitamines, extraits de plantes) : Pour ajouter des propriétés bénéfiques spécifiques personnalisées.

Huiles essentielles, selon mes conseils et le type de peau.

 

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น

ได้รับ 0 เต็ม 5 ดาว
ยังไม่มีการให้คะแนน

ให้คะแนน
bottom of page